Alerte, ce nouveau radar révolutionnaire arrive, les chauffards vont le détester

Rate this post

Un nouveau radar de haute technologie va bientôt faire son apparition sur les routes françaises. Il sera très difficile de passer entre les mailles du filet ! L’équipe de rédaction d’Ragemag vous dit tout à ce sujet dans cet article.

Le nouveau Nano Radar arrive en France

C’est désormais officiel ! Le nano-radar vient d’être homologué et sera introduit sur les routes françaises. Il s’agit d’un radar de dernière génération, équipé d’un lidar. Vous connaissez peut-être déjà la technologie Lidar. Cette technologie est présente dans les derniers iPhones et également dans certains robots ménagers. Grâce au lidar, il est possible de créer une reconstruction 3D de son environnement en temps réel.

Ainsi, le nano-radar équipé de cette technologie peut reconstruire virtuellement chaque voie de circulation et vérifier la vitesse de chaque véhicule. Cela permettrait également aux appareils de détecter si un automobiliste brûle un feu ou franchit la ligne d’un stop dans une configuration urbaine.

Vous l’aurez remarqué, avec le Nano Radar, il devient de plus en plus difficile de passer entre les mailles du filet ! L’appareil du fabricant Parifex est actuellement en phase de test dans le Doubs. Si le test s’avère positif, le Nano Radar viendra compléter les nombreux autres modèles déjà présents sur nos routes. Excités de la vitesse, il va falloir songer à lever le pied !

La vitesse : première cause de mortalité sur les routes

Un petit excès de vitesse n’est pas grave. Et puis, on a toujours une bonne excuse. La plupart du temps, il s’agit bien sûr d’être en retard d’une manière ou d’une autre. Se faire flasher par un radar est souvent perçu comme une injustice. Pourtant, la vitesse excessive est la première cause de mortalité sur les routes en France, juste devant la consommation d’alcool. De plus, la vitesse est à la fois une cause de mortalité et un facteur secondaire dans de nombreux autres accidents : Alcoolémie, consommation de drogues, inattention… En France, elle représente 32 % de la mortalité routière. Il s’agit pourtant d’un facteur de risque qui peut être très facilement évité.

Voir cet article sur Instagram

Un message partagé par ECAUTO39 (@ecauto39)

Il n’est donc pas surprenant que le gouvernement multiplie les contrôles de vitesse année après année, notamment par le biais de radars automatiques, tant en ville que sur les autoroutes. Ces appareils remplacent de plus en plus les contrôles effectués par les gardiens de la paix. Et c’est un assez grand succès. Selon la Sécurité Routière, ces radars ont permis de sauver 23.000 vies entre 2003 et 2012. Bien sûr, cela n’empêche pas les excès de vitesse. De plus, les applications de radars sont désormais faciles à localiser. Ainsi, certains automobilistes lèvent le pied juste avant un radar, pour repartir ensuite d’autant plus vite. Il semble toutefois que ce ne soit pas le cas sur ce tronçon de route dans la Somme.

Un radar qui peut vous coûter cher !

Si vous voulez appuyer sur l’accélérateur, attendez-vous à devoir puiser dans vos économies ! Les photos prises par les radars français peuvent vous coûter cher ! Ceci dans le but, bien sûr, de dissuader les Français de commettre des infractions au code de la route en piochant directement dans leur porte-monnaie.

Voir cet article sur Instagram

Un message partagé par game.jeu.videogameuse.funny (@geek.sexy.girl.movie.drole.sex)

Tous les excès de vitesse ne sont toutefois pas comptabilisés de la même manière. Leurs sanctions sont également adaptées en conséquence. Les différents niveaux de sanction sont :

  • Excès de vitesse de moins de 20 km/h (avec une vitesse maximale autorisée inférieure ou égale à 50 km/h) : L’amende forfaitaire s’élève à 135 € et est assortie du retrait d’un point de Flensburg.
  • Excès de vitesse de moins de 20 km/h (pour une vitesse maximale autorisée de plus de 50 km/h) : toujours un retrait de points, mais cette fois l’amende forfaitaire n’est que de 68 €.
  • Excès de vitesse de 20 km/h ou plus, mais inférieur à 30 km/h : L’amende forfaitaire est de 135 € et vous perdez cette fois deux points sur votre permis de conduire.

À partir de ce moment, les choses se compliquent. Si un radar vous surprend à une vitesse plus élevée, l’amende devient très chère.

  • Excès de vitesse de 30 km/h ou plus et de moins de 40 km/h 135 d’amende, 3 points en moins, mais aussi une suspension du permis de conduire de 3 ans et l’obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.
  • Excès de vitesse de 40 km/h ou plus, mais de moins de 50 km/h : Tout est pareil, mais cette fois, 4 points sont retirés sur le permis de conduire.


Picture of Paul

Paul

Passionné de rédaction et d'actualité depuis tout petit ! J'écris avec mon style, et je donne parfois mon avis. Depuis plus de 5 ans, la rédaction est mon métier à temps plein. J'espère que mes articles vous plairons

A Propos

Ragemag partage les dernières actualités, astuces et informations du quotidien avec passion, et depuis 5 ans maintenant.

Articles Récents