Miss France 2023 : Miss victime de violentes agressions racistes, ce 1er scandale

Rate this post

Miss France recommence chaque année. Les Miss départementales s’affrontent, puis les Miss régionales. Et enfin, 15 des Miss régionales participent au concours national. Le concours a lieu chaque année en décembre. Et chaque année, d’innombrables scandales touchent le concours. Le premier scandale auquel l’élection doit faire face est déjà là. Une Miss du département a célébré son élection sur Internet et a ensuite été inondée de messages de haine et de propos racistes. La société Miss France se devait de réagir et de condamner les propos honteux dont elle a fait l’objet.

Le concours Miss France 2023 déjà scandalisé

Le nouveau concours pour l’élection de Miss France 2023 se prépare. « C’est officiel ! L’élection de Miss France 2023 aura lieu en décembre au Mach 36 à @chateauroux36. Après un voyage inoubliable avec @aircaraibes dans les îles de la Guadeloupe au @clubmed la Caravelle, les candidates se rendront dans la ville de Châteauroux pour vivre l’aventure Miss France 2023. Alors qui succèdera à Diane Leyre ? ».] », peut-on lire sur le compte officiel de la société Miss France.

Voir ce post sur Instagram

Un message partagé par Miss France Officiel (@missfranceoff)

Et pour cause, certaines Miss départementales portent déjà la couronne et l’écharpe qui font leur fierté. La nouvelle Miss Oise a remercié tout le monde pour sa victoire. « Je vous remercie tous de m’avoir permis de vivre cette aventure enrichissante. Grâce à vous, je peux espérer viser encore plus haut dans ce parcours que je n’aurais jamais imaginé mener aussi loin. Je tiens à remercier le comité @missoiseoff, tous nos partenaires et mes proches qui m’ont soutenu corps et âme pour atteindre ce bel objectif ».a-t-elle écrit sur son compte Instagram. Mais Ragemag Vous l’avez dit plus haut, Levana Boulou n’était pas au bout de ses…

Voir ce post sur Instagram

Un message partagé par Lévana_Boulou (@levana_boulou)

S’en sont suivies des vagues de commentaires racistes qui se sont abattues sur la jeune femme. Le comité Miss France a immédiatement réagi à ce scandale. Il a condamné ce comportement odieux et a encouragé Lévana Boulou à persévérer.

Le comité monte aux barricades

Les réseaux sociaux de la société Miss France et du comité Miss Oise condamnent fermement les propos racistes dont a été victime la gagnante du concours départemental. Un long message a été publié sur la toile.

« L’ensemble du comité Miss Oise condamne avec la plus grande fermeté les propos haineux et racistes tenus à l’encontre de notre nouvelle Miss Oise, Lévana BOULOU. Nous sommes abasourdis que ce type de propos désobligeants puisse encore exister en 2022. Il est facile et très lâche de se cacher derrière un écran pour tenir de tels propos »., peut-on y lire.

« L’élection de Miss Oise est un concours de beauté au cours duquel le public et le jury évaluent la démarche, l’éloquence, la personnalité et la beauté physique et intérieure d’une jeune femme. Ce samedi, Levana a plus que mérité son titre en relevant ce défi avec brio. Nous sommes fiers de cette jeune femme accomplie qui a été couronnée, mais aussi de toutes les lauréates et candidates ».a ajouté le comité pour défendre sa lauréate.

La société Miss France au niveau départemental rappelle que de tels propos sont répréhensibles. En effet, des poursuites judiciaires peuvent être engagées pour faire cesser ce déchaînement de haine insensé.

Voir ce post sur Instagram

Un message partagé par Miss Oise (@missoiseoff)

Enfin, Ragemag souhaite attirer l’attention de ses lecteurs sur les propos tenus par Maxime Schneider, délégué régional du comité Miss France. En effet, lui aussi condamne fermement les propos racistes tenus à l’encontre de Miss Oise dans les colonnes de Oise Hebdo.

 » C’est, je crois, de pire en pire. Je suis assez choqué de voir que les gens n’ont plus de filtres. Avant, au moins, ils se cachaient. Aujourd’hui, c’est ouvertement raciste. Je peux imaginer que cela correspond à une évolution de la société. Cela explique sans doute les résultats de candidats comme Zemmour et compagnie »., a-t-il déclaré. « On lui a demandé de ne pas y prêter attention ou d’en faire une force. Elle a gagné grâce à sa bonne humeur, son sourire éclatant et sa simplicité. C’est une grande sportive et elle avoue elle-même qu’elle n’a pas l’habitude de porter des talons. Elle a gagné parce qu’elle est restée elle-même ».(19454590), conclut le délégué régional de la société Miss France.


Picture of Paul

Paul

Passionné de rédaction et d'actualité depuis tout petit ! J'écris avec mon style, et je donne parfois mon avis. Depuis plus de 5 ans, la rédaction est mon métier à temps plein. J'espère que mes articles vous plairons

A Propos

Ragemag partage les dernières actualités, astuces et informations du quotidien avec passion, et depuis 5 ans maintenant.

Articles Récents